Couramment la diversification alimentaire se fait vers les 5 mois de bébé. On commence par les purées ou les compotes de fruits… données à la cuillère ! Tout le monde connaît se processus d'introduction des aliments, je ne vais donc pas trop m'attarder là dessus. 

Aujourd'hui on va parler DME (diversification menée par l'enfant), certains utilisent le terme de diversification consciente ou autonome, une autre façon de faire découvrir les aliments à bébé. Une méthode d'insertion des aliments encore très méconnu , qui peut faire peur à première vue. Mais pas de panique, on va ensemble, comprendre et connaître toutes les ficelles pour intégrer une bonne DME chez bébé.

Attention on ne commence la DME que si votre enfant sait se tenir assis par lui-même (il ne doit pas se pencher en avant).


Ok, alors La DME, c'est quoi ?

Le principe est simple, faire découvrir des aliments à bébé d'une manière saine et solide qui lui soit agréable, amusante et sans danger.

L’idée est d’introduire une alimentation solide dès le début, bébé devra alors se saisir des morceaux par lui-même, à son rythme.

Développement du goût et découverte

Dans la plupart des cas, vers 6 mois, un enfant ne termine plus forcément les biberons, ou peut parfois repousser le sein.

Les poussées dentaires y sont certes pour quelque chose. Mais il a besoin de mordre davantage, de mastiquer, de mâcher. 

C’est la raison pour laquelle, vous pouvez lui présenter de la nourriture solide coupée en morceaux aussi gros, voire plus gros que son propre poing.(environ 5cm) 

L'idéal est de présenter les aliments dans une petite assiette compartimenté, ainsi bébé associera plus facilement ce qu'il a aimé ou non.

(retrouvez l'assiette bois renard ICI , et l'assiette ventousée silicone ICI)

Il découvrira le goût, la structure de ce que vous lui donnez pour sa plus grande joie, appropriation, découverte, choix, rythme, imitation, partage, amusement, apprentissage de la mastication, bonne coordination de la déglutition, palette innombrable des aliments.

Donnez-lui le temps de découvrir, cela prendra des jours ou des semaines ne cherchez pas à faire trop vite, soyez imaginatifs. et puis s’il ne prend pas beaucoup au début, pas de problème, vous complétez le repas avec son lait habituel.

La DME, est-ce plus facile si mon enfant est allaité?

Le biberon demande moins d’efforts aux mâchoires et aux muscles de la bouche par rapport au sein. Ceux-ci sont donc un peu moins développés, mais cela n’empêche pas d’utiliser cette méthode pour les nourrissons non allaités.

En lien avec la pleine conscience de soi.

Avec la DME, votre enfant se responsabilisera plus tôt, il prendra la main sur les couleurs, les odeurs, les goûts, il se servira de ses mains, sera plus débrouillard et plus habile. 

Cela rentre totalement dans une idée de liberté, de pleine conscience de soi, et rejoint le principe même de motricité libre.

J'ai peur que mon bébé fasse une fausse route?

Un enfant de moins de 1 an a un fort réflexe de nausée qui se situe dans la partie antérieure de sa bouche. Et peu à peu, à force de s’entraîner, ce réflexe se déplace vers l’arrière. Il évite à l’enfant de faire une fausse route. Il régurgitera vite s’il a pris un morceau trop gros.

Physiologiquement vous n'avez donc pas de crainte à avoir, l'humain est bien conçu. Attention toutefois à garder un œil sur bébé, car même si il n'y a visiblement aucun risque , un accident, une malformation, peut arriver.

Les premières fois, il sera surpris de se retrouver avec un morceau dans la bouche: il vous regardera, vous le rassurez, s’il le faut, vous enlevez une partie de sa bouche, en lui expliquant ce que vous faites. 

Il est important de respecter 4 temps pour intégrer petit à petit des plus petits morceaux:

Pour la phase de découverte on peut donner :

  • des bâtonnets de patate douce,
  • boulettes de viande de la taille du balle de ping-pong,
  • quartiers d'oranges,
  • fleurs de Brocolis,
  • pain des fleurs nature ou agrémenté de tartinades,

Lorsque bébé grandit un peu et qu'il est plus à l'aise, on proposera des aliments, toujours de texture fondante, de la taille de la moitié de la paume de main de bébé :

  • morceaux d'ananas en gros cubes,
  • fraises de taille moyenne,
  • quartiers de clémentines,
  • rondelles de banane,
  • cubes de butternut,
  • demi-abricot,
  • cubes de banane,
  • framboises entières,
  • demi-raisin,
  • lamelles fines de concombre.

Évitez bien sûr les aliments petits de type petits pois ou grains de maïs. Vérifiez avant de le faire dormir bébé qu’un morceau ne reste pas logé entre sa joue et sa gencive.

J'imagine l'état du sol après le repas...

C'est souvent la phrase qu'on entend quand on parle de DME.

Entre nous, on a tous un balai et un chiffon à la maison, NON ?

Allez courage, je suis sûr qu'après avoir vu votre bébé s'éclater autant à manger, vous oublierez vite cette petite minute à nettoyer.  Le sol en a vu d'autres 🙈 !

Ca doit prendre du temps en cuisine !

Bien moins longtemps que de préparer des petits pots maison en tout cas ! Puisque vous ne passez plus par l'étape mixage.

Si vous vous faites à manger, vous avez juste à adapter pour l'assiette de bébé. 

Les règles à respecter pour la DME

  • Ne cherchez pas à lui mettre dans la bouche, c’est lui qui prend, se sert, approche de sa bouche (il analyse avec ses yeux).
  • Prenez votre repas en même temps que lui et prend votre temps. (C'est plus convivial et comme ça vous avez toujours un œil sur lui).
  • Après les légumes, vous poursuivrez avec les fruits. (en respectant les saisons, c'est mieux  )
  • Ne vous posez pas la question de savoir s’il a assez mangé: il saura vous le dire. Si besoin, vous complétez avec un laitage ou le sein.
  • Faites à son rythme; certains bébés n’aiment pas la DME (environ 15%).
  • Il se peut très bien qu’il fasse partie de 85% d’enfants qui adoptent très vite la DME. Rien n’empêche alors qu’il poursuivre par la suite à la crèche, à voir avec la structure.
  • Les avantages de la DME

  • Cela va favoriser un meilleur développement de son palais, en largeur et en profondeur: ainsi il aura nettement moins besoin de travaux orthodontistes (bagues, tractions) quand il sera plus grand ou à la préadolescence.
  • Meilleur apprentissage du langage.
  • Meilleure respiration nasale.
  • Il fera moins de refus alimentaire à 2/3 ans, moins de néophobie alimentaire.
  • Il est pro actif, se sent valorisé sur le choix des aliments
  • vous serez moins dépendants des industries de l’agro alimentaire (purées et compotes toutes faites).
  • Moins de risque de surcharge pondérale plus tard grâce à l’apprentissage précoce de la satiété.


Alors, est ce que ca vous tente de commencer la jolie aventure de DME ? Vous connaissiez ? J'aimerai bien avoir votre retour sur expérience ! N'hésitez pas à laisser un petit commentaire !



Cette article à été écrit et rédigé par Leslie Leray . 

Nb: tous les liens de cet article ne sont pas sponsorisés, ils sont là uniquement à but d'information.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.